Français

Les points essentiels dans l’établissement de liens entre les plans de développement nationaux et les résultats du développement: Le point de vue des experts et des praticiens

Lors de l’Assemblée générale 2019 de la Communauté africaine de pratique des résultats (AfCoP) à Abidjan, des experts et des praticiens ont réfléchi à ce qui fait que la ” Gestion axée sur les Résultats de Développement ” (GRD) fonctionne à l’instar des différentes initiatives de GRD pilotes dans plusieurs pays africains.

Les membres de l’AfCoP, lors de l’Assemblée générale de l’AfCoP de 2019 à Abidjan (Côte d’Ivoire), ont discuté et identifié divers facteurs susceptibles de faciliter avec succès la gestion des résultats de développement dans les pays africains : Photo : Groupe de la BAD.

Rédaction : Oumoul Khayri Ba Tall,. Directrice Executive OKT-Consult (email: oktconsult2016@gmail.com) Nouakchott, Mauritanie

La gestion des résultats exige une collaboration entre les parties prenantes

Dans tous les travaux de GRD pour obtenir des résultats, les politiciens, les planificateurs et les bénéficiaires doivent travailler en synergie. La volonté politique demeure le nœud gordien pour obtenir des résultats en matière de développement.

En d’autres termes, la volonté politique s’est orientée vers l’action, fait l’objet d’une large consultation, a adopté les principes du développement et s’est assurée que les résultats du développement sont dans l’intérêt de la nation.

En outre, les plans nationaux de développement (PND) se traduisent facilement en résultats lorsque les dirigeants adhèrent à une culture axée sur les résultats, qui comprend une vision commune partagée par toutes les parties prenantes, la disponibilité des ressources et des capacités nécessaires, et la volonté de mesurer les progrès pour identifier ce qui aide ou entrave la réalisation des résultats.

La participation et l'”adhésion” des parties prenantes ont également été communément reconnues comme des éléments essentiels pour gérer et obtenir des résultats en matière de développement. “Tout ce qui est fait pour nous sans nous est certainement contre nous ” est une citation inspirante qui appuie l’engagement des intervenants et des citoyens. En effet, si les résultats du développement sont destinés à bénéficier aux populations, alors tous les groupes à tous les niveaux – en particulier les bénéficiaires visés – doivent être impliqués. L’expérience montre que, lorsque les gens réalisent que les plans de développement sont pour eux, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour obtenir des résultats. Dans la gestion axée sur les résultats de développement, l’adhésion des parties prenantes va au-delà de l’implication des citoyens dans le processus de prise de décision : elle leur permet de faire entendre leur voix et d’influencer ce que sont les résultats de développement et de fixer des objectifs de développement pour les Africains. L’un des participants à l’Assemblée générale de 2019 a cité l’exemple d’une question normalement posée lors de l’établissement des priorités nationales : qu’est-ce qui devrait venir en premier lieu “la nourriture sur la table” ou “le changement climatique” ? Les priorités n’ont de sens que si elles s’articulent et répondent aux besoins des citoyens.

Les systèmes sont essentiels à la GRD

Les systèmes de responsabilisation, les systèmes financiers et les systèmes de suivi sont les conditions requises pour traiter les résultats et s’assurer que tous les acteurs sont actifs dans leur gestion. Travailler ensemble signifie que chacun a une responsabilité et doit partager volontiers le pouvoir. Les mécanismes de responsabilisation sont essentiels à la gestion axée sur les résultats en matière de développement car ils permettent à tous les acteurs de jouer leur rôle et de respecter les principes convenus. Pour qu’un partenariat efficace pour le développement donne des résultats, une communication transparente est essentielle. Toutes les personnes concernées doivent être informées des activités prévues, afin que chacun puisse faire confiance à la cause et la soutenir. Dans la gestion axée sur les résultats de développement, les actions doivent être visibles et laisser les preuves qui en découlent parler d’elles-mêmes.

Des résultats de développement bien planifiés ne se produiront pas sans ressources. Dans tous les cas où la GRD a été efficace, il y a eu un engagement politique clair d’identifier les ressources nationales avant de rechercher des ressources extérieures ; il est également essentiel que le budget et les plans nationaux de développement soient alignés. En outre, un programme de sensibilisation est nécessaire pour éduquer les acteurs du développement et les citoyens sur le processus budgétaire et la manière dont le programme de développement y est présenté. Le Bénin et le Sénégal offrent de bons exemples de création d’intérêt public et de dialogue budgétaire, en communiquant leurs budgets nationaux dans une langue et sous une forme que les citoyens non professionnels peuvent comprendre.

Les mécanismes de suivi et d’évaluation des résultats sont essentiels à la mise en œuvre d’un développement efficace.  Comme indiqué dans les discussions, un système de suivi et d’évaluation (S&E) n’est utile que s’il est intégré de manière réfléchie dans l’initiative de développement dès le début du processus de planification, et non à la fin. Il a également été fortement soutenu qu’il y a un besoin urgent de réfléchir sur les systèmes actuels de S&E et de les réviser pour refléter les valeurs et les systèmes africains.

Les discussions autour de ces sujets et d’autres sujets connexes sont un atout pour l’AfCoP, en particulier dans la phase de transition qui consiste à porter la GRD à un niveau supérieur en travaillant avec les pays pour renforcer et institutionnaliser les systèmes de résultats de développement et aligner les plans de développement nationaux sur les objectifs de développement durable et l’Agenda 2063 pour les peuples africains.

One thought on “Les points essentiels dans l’établissement de liens entre les plans de développement nationaux et les résultats du développement: Le point de vue des experts et des praticiens

Leave a Reply